);

Yves Berthiaume, PRF agréé

Salon funéraire familial Berthiaume

 

C’est en 1896 que François-Xavier Berthiaume, s’établit à Hawkesbury afin d’y établir un commerce, alors inexistant, en services funéraires. Tailleur ainsi qu’ébéniste de métier, il confectionne également des cercueils et des seconds de bois en plus de vendre et distribuer du charbon de bois. À la mort du fondateur, survenue en 1934, deux de ses fils, René et Lucien lui succèdent sous le nom de “Berthiaume & Frère”. À cette époque, Hawkesbury et la région ne disposent d’aucun service d’urgence. Aux alentours des années 1935-1940, les frères Berthiaume décident donc d’instaurer le premier service d’ambulance.

Au décès de Lucien en 1944, Noël, le benjamin des dix garçons s’allie à René. En 1946, la population d’Hawkesbury est témoin de l’ouverture du premier salon funéraire, lequel à cette époque, était établit sur la rue Main. C’est à compter de cette époque que les gens cessent de pratiquer ce qu’on appelait communément les “veillées au corps” dans les maisons privées.

Suite au décès de René en 1950, Noël devient l’unique propriétaire et en 1954, il rebaptise l’entreprise qui porte dorénavant le nom de “Salon funéraire Noël Funeral Home ltée/ Ltd.” Lors du sinistre de 1954 survenu sur la rue Main, plusieurs bâtiments commerciaux dont le salon funéraire sont détruits. On réimplante donc l’entreprise sur la rue McGill où se situe toujours le siège social.

En 1954, Armande, l’épouse de Noël obtient à son tour sa licence de formation en services funéraires. À ce titre, elle est une des premières femmes francophones dans l’histoire de la province d’Ontario à pratiquer la profession de directrice de services funéraires.

En 1968, afin de mieux desservir la communauté habitant à l’extrémité est de Hawkesbury, Noël et Armande inaugurent une succursale sur la rue Lansdowne.

Au décès de Noël en 1969, Armande doit assumer un rôle monoparental auprès d’une famille de six enfants dont l’âge varie entre 9 et 16 ans. Néanmoins, elle persévère à gérer le salon funéraire et le service d’ambulance assurant ainsi le transfert des compagnies à la troisième génération. En 1973, 1977 et 1996, René, Yves et Robert Berthiaume obtiennent respectivement leur diplôme de directeurs de services funéraires. En décembre 1999, Jean-René, le fils de René, devient le premier membre de la quatrième génération à se joindre à l’entreprise familiale.

En 1985, René et Yves, les propriétaires actuels font l’acquisition d’un salon funéraire à Vankleek Hill. Afin de mieux répondre aux besoins de la population, ils choisissent de démolir cet immeuble en 1996 afin d’ériger une bâtisse plus accueillante et fonctionnelle.

Lors du centième anniversaire de fondation célébré en 1996, on rebaptise l’entreprise familiale avec son nom d’origine. Elle portera dorénavant le nom de “Salon funéraire Berthiaume ltée/Ltd.”

Chefs de file dans leur domaine, les directeurs de services funéraires du Salon funéraire Berthiaume tentent de faire découvrir, dans les rites funéraires, une occasion de célébrer la vie de la personne décédée. Par le biais d’ateliers, de conférences et des médias, ils s’efforcent constamment d’améliorer leurs services afin de renseigner la population en tentant de démystifier la mort, et soulager les effets psychologiques et émotionnels reliés à la perte d’un être cher.