);

Lucas Fournier

Complexe thanatologique Lucas Fournier

 

J’ai acquis l’entreprise Gilles Marmen et Fils ltée en janvier 2004, quatre années après avoir obtenu mon diplôme de thanatopracteur au Collège de Rosemont, à Montréal.  Depuis ce temps, mon équipe et moi veillons au bon fonctionnement, à l’évolution et à l’actualisation de l’entreprise.

Le complexe thanatologique Lucas Fournier affilié à la Corporation des thanatologues du Québec (CTQ) ainsi qu’au réseau des professionnels en rituels funéraires (réseau PRF) tient compte de l’évolution des rites funéraires tout en valorisant une certaine tradition. De plus, comme entrepreneur, assurer une démarche d’intégrité et de transparence est un de mes devoirs envers la communauté.  Ainsi, que ce soit au niveau du perfectionnement des techniques, des soins ou des produits ou que cela concerne la formation de mes employés, j’ai la ferme intention de construire, d’entretenir et de perpétuer une image de qualité. De surcroît, ce souci de rigueur vient d’être récemment reconnu par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), un organisme gouvernemental responsable de l’évaluation et de la surveillance de la qualité des services professionnels. Cette haute distinction positionne Le complexe thanatologique Lucas Fournier comme dixième entreprise certifiée sur plus de 300 entreprises funéraires au Québec. À la lumière de cette reconnaissance, il est cohérent et pertinent de croire que mandater Lucas Fournier et son équipe pour une commémoration est certes, un gage de qualité.

Étant en constante progression, j’ai procédé récemment à l’embauche thanatopractrice diplômée du Collège de Rosemont qui vient s’ajouter à mon équipe existante de 11 employés.  De plus, mon entreprise s’est dotée d’une flotte de six voitures funéraires neuves, la seule du genre à l’Est du Québec.

Je suis fier d’être ici en Haute-Gaspésie et je ne regrette en rien les efforts multiples que j’ai dû faire pour acquérir cette entreprise gaspésienne. Mon sentiment d’appartenance est grand, mes attentes le sont tout autant! Sans mes efforts soutenus, je peux vous assurer que cette belle entreprise serait désormais la propriété d’investisseurs étrangers! Gardons nos gens et nos emplois ici et développons notre belle Gaspésie!