);


Plusieurs personnes se questionnent sur les fonctions des rituels funéraires lorsqu’un proche meurt. Des commentaires comme «Les gens n’avaient qu’à venir voir le défunt de son vivant» ou encore «On ne veut pas imposer ces moments d’émotions aux autres» sont souvent exprimés. Plusieurs personnes souhaitent alors escamoter tout ce qui leur rappelle qu’un être cher est décédé. Or, les professionnels travaillant auprès des personnes endeuillées constatent que l’absence de rituels funéraires contribue au maintien d’une mort niée et vient souvent complexifier le processus de deuil. À l’inverse, les gens qui ont participé à des rituels y voient plusieurs bienfaits. Ainsi, pourquoi opter pour des rituels funéraires? Les rituels mis en place pour marquer la mort d’une personne significative sont aidants pour les personnes endeuillées. Plusieurs individus peuvent participer à un même rituel et y réagir de façon différente, selon leur personnalité, leur histoire ou le contexte actuel de leur vie. Or, au-delà de ces différences individuelles, on peut distinguer quelques fonctions aux rituels :

Le rituel est rassembleur

Un rituel funéraire est fait de gestes, de paroles, de façons de faire qui sont tenus par un ensemble de personnes, au nom d’un groupe. Les rituels funéraires permettent donc à des personnes de se regrouper et de partager ce qui les unit: la perte d’un être cher. Ainsi, qu’il s’agisse de membres d’une même famille, d’amis ou de proches du défunt, ceux-ci sont réunis par un lien d’affection, entre eux et/ou envers le défunt. Ce rassemblement autour d’un événement commun est en soi apaisant et suscite un sentiment de solidarité.

Le rituel soutient la mémoire

Les rituels funéraires mis en place permettent aux personnes endeuillées d’exprimer leur rapport à ce oui les entoure et ainsi de réactiver des souvenirs. Bien qu’une personne chère ne puisse être oubliée, le rituel lui offre une nouvelle place dans notre vie. Ainsi, les rituels permettent de se souvenir de la personne et après coup, de se souvenir des événements mis en place autour de sa mort.

Les rituels contribuent à donner un sens

Après la mort d’un être cher, il importe de préserver un sens à la vie. Les rituels per-mettent d’affirmer la continuité de la vie après la mort (dans le cas de rituels religieux) et/ou de la vie pour les personnes endeuillées. Un objet, une parole, une musique, un geste peuvent donc être investis d’une signification particulière qui contribue à favoriser l’élaboration d’un sens.

D’autres raisons peuvent justifier la mise en place des rituels. Or, chose certaine, les rituels funéraires ont leur raison d’être !